Vous êtes ici : Supports de communication

Intégrer les cimetières dans la biodicersité

Depuis 2002, l'association AQUI'Brie, dont le rayon d'action se situe sur un territoire de 2600 km2, des portes de la capitale jusqu'aux limites de la Champagne-Ardenne.

Pour découvrir l'article du lien horticole du 22 février 2017 c'est ici et la suite ici

Sorges et ligueux "La réussite de la charte zéro pesticides"

Pour découvrir l'article de presse de la Dordogne Libre du 03 décembre 2013 c'est ici

Négronde "un exemple de cimetière paysager"

Pour découvrir l'article Sud-Ouest du lundi 28 novembre c'est ici

St Astier "Au cimetière les allées vediront"

Pour découvrir l'article Sud-Ouest du 11 octobre 2016 c'est ici

St Astier "la ville se débarasse des pesticides"

Pour découvrir l'article de Sud-Ouest du 28 septembre 2016

c'est ici

Le Département en campagne pour le zéro herbicide

Le conseil départemental, a expliqué que les communes peuvent bénéficier d'aides importantes. article Sud Ouest du mardi 30 Août 2016 à découvrir ici

Label départemental Villes et Villages Fleuris

Le Pôle Paysages et Espaces Verts du CD24 organise et porte le label départemental Villes et Villages Fleuris en Dordogne depuis 2011.

Plus d'info ici

Au labo des jardins écolos

Seul site local labellisé EcoJardin en Dordogne, le parc François Mitterrand est au cœur de l'enjeu d'une gestion des espaces verts sans herbicide.

Découvrir l'article Sud Ouest du mercredi 27 avril 2016

Objectif "Zéro phyto"

Unanimité sur le bien-fondé de la gestion sans pesticides

Huit maires sur dix jugent nécessaire l'interdiction des produits phytosanitaires.

Pour decouvrir l'article, c'est ici

La Dordogne devient le Département référent - 30 juin 2014

Annie Sedan, Conseillère Générale du canton d'Excideuil et Bernard Cazeau président du Conseil général de la Dordogne
100e signature de la charte 0 herbicide

« Depuis plusieurs années, le Conseil général utilise des méthodes alternatives pour entretenir les bas côtés des routes départementales ainsi que les espaces verts. Nos agents ont, par exemple, abandonné l’utilisation d’herbicides pour lutter contre les « mauvaises herbes ».
Cette pratique nous permet à la fois d’éviter de mettre notre personnel au contact de produits aux effets sensibles sur la santé et de juguler des impacts nocifs sur la biodiversité et la qualité de nos eaux.


Ce souci de l’exemplarité, j’ai souhaité vous le faire partager grâce à la mise en place d’une Charte 0 Herbicide à destination des communes du Département ».

Bernard CAZEAU
Président du Conseil général de la Dordogne

 

 

 

 

Vos outils de communication